3 bonnes raisons de faire son testament alors que je me marie ou que je suis marié.ée



Je me marie, pourquoi devrais-je faire mon testament ?


La réponse rapide : parce que tout le monde devrait faire son testament.


La réponse plus détaillée : il y a deux conséquences juridiques majeures liées au mariage, elles surviennent lors de la dissolution de votre union que ce soit par le divorce ou lors du décès. C’est principalement pourquoi le mariage doit concorder avec votre planification successorale (faire votre testament).


On ne pense pas à cela alors qu’on s’attarde à préparer une salle, le gâteau de noces et notre robe. Mais pour que les conséquences juridiques de votre mariage soient un gage de succès autant que le plus beau jour de votre vie (lire ici : le jour de votre mariage), prenez une minute pour lire ce qui suit.


Je lis (trop) souvent sur les réseaux sociaux de groupe de mariés.ées qu’il n’est pas nécessaire de voir son notaire avant le mariage sauf si on veut faire un contrat de mariage. Il n’y a rien de plus faux au monde. Aussi faux que de dire qu’un mariage : « ça sert à rien ». Pour savoir si on a besoin d’un contrat de mariage et de faire son testament, consulter votre notaire. Il s’agit du professionnel dont vous avez besoin. Ce n’est malheureusement pas votre DJ qui agit également comme « célébrant » qui vous sera d’une grande aide.


Revenons à la préparation successorale. Bien que le mariage soit l’occasion rêvée de vivre le plus beau jour de notre vie, il s’avère qu’en réalité, cette occasion ne crée en réalité que des conséquences juridiques. C’est pourquoi il s’avère ULTRA important de consulter votre notaire avant de se marier et s’assurer que les conséquences qui s’en viennent dans votre vie soient celles que vous souhaitez et sinon de procéder aux ajustements nécessaires, le cas échéant. Pour vrai, avec votre notaire, les choses seront plus claires.


1. Parce que ce n’est pas votre conjoint marié qui héritera de l’ensemble de vos biens au décès


Plusieurs croient qu’à la suite du mariage, les conjoints héritent à 100 % l’un de l’autre.

Il s’agit d’une légende urbaine.

Si par exemple, vous êtes mariés et que vous avez des enfants, le conjoint hérite seulement du 1/3 de votre succession. La situation peut se complexifier si vous avez des enfants d’une seconde union.

Cela ne vous plaît pas comme solution ? Faites votre testament.

Parce que sans testament, c’est la loi qui décide comment seront distribuer vos biens au décès.

2. Parce que ce n’est pas automatiquement votre conjoint marié qui aura la responsabilité d’agir en tant que liquidateur


Le liquidateur de la succession est en quelque sorte le « patron » de votre succession. C’est à lui que relève la responsabilité notamment, de s’assurer de liquider votre succession. Si vous n’avez pas de testament, c’est la loi qui dictera les règles à suivre. Il se peut que la loi ne vous satisfasse pas et qu’il serait plus avantageux de déterminer à l’avance qui s’occupera de cette très importante tâche.


3. Pour éviter des situations conflictuelles au sein de votre famille


Le mariage est un événement heureux, alors pourquoi complexifier une situation qui pourrait être si simple.


Idéalement, la préparation de votre testament notarié se fait parallèlement à votre préparation pour le mariage. Donc, pour être futé, entre deux placements de table et le choix de votre lieu de célébration, planifiez votre rencontre avec le notaire.


Famille recomposée, deuxième mariage, enfants d'une seconde union : tout un casse-tête en perspective. Planifier le mariage et le testament vous permettra de penser à tout le monde et éviter les chichis familiaux. Avec un testament, vous pouvez diviser vos biens comme vous le désirez. De la sorte, vos écrits restent et les paroles s’envolent. Sans testament, vos biens seront divisés selon des dispositions précises du Code civil du Québec.


Si vous n’avez pas de testament, rien n’est sûr concernant le respect de vos volontés. Toutefois, pour éviter des situations qui se compliqueront à votre décès, mieux vaut tout mettre dans votre testament lorsque vous allez bien. Une bonne planification successorale préparée avant ou suite au mariage est l’option optimale car un stress supplémentaire à votre famille n’est pas nécessaire au moment du décès.


Le présent message a pour but d’informer le lecteur ou la lectrice sur un sujet donné. Le lecteur ou la lectrice ne devrait pas agir sur la seule base des informations contenues dans ce message sans avoir consulté un juriste. Ces informations ne doivent en aucun cas être considérées comme une réponse à une consultation ou un avis juridique. Les renseignements sont à jour au moment de leur publication seulement et l’utilisation par quiconque de ces renseignements n’engage en aucun cas et d’aucune façon la responsabilité de Me Judith Robert, notaire ainsi que les membres de son personnel.


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags